Rapport sur le Festival 2020:

Année difficile dominée

par le Coronavirus.

 

Après la célébration de dix années d’existence en 2019 le comité du Festival Orgues, Musiques et Cimes devait prendre une décision difficile en 2020, car maintes manifestations ont dû être annulées à cause de la pandémie de Coronavirus. Le comité a continué à planifier le festival, même sachant que ce serait possible que celui-ci pourrait être annulé. En juin, suite aux assouplissements prévus, dans le cadre du Covid-19, par le Conseil Fédéral le 27 mai 2020, le comité directeur de l’Association du Festival Orgues, Musiques et Cimes a décidé de maintenir sa manifestation 2020, entre le 2 et le 8 août.

Vus les contraintes liées au Covid-19 il n’était pas possible de prévoir les grands concerts prévus en soirées, dans les églises de la Vallée du Trient, à St-Maurice et Martigny. Cependant, l’accent a été mis sur la formation musicale et la promotion touristique de la région, deux objectifs primordiaux de l’organisation.

Nous remercions vivement les professeurs et les participants aux ateliers, qui ont avec enthousiasme accepté les objectifs modifiés du Festival en 2020. Cela nous a permis de tenir 4 ateliers regroupant des stagiaires de tous âges : d’orgue, de cordes, de clarinette et de flûte de pan. Ces ateliers ont eu lieu notamment à Vallorcine, pour les cordes, à Salvan, pour la clarinette et la flûte de pan (https://youtu.be/HnWGu7Sau14), à Finhaut, Martigny et St Maurice, pour l’orgue.

Ce fut un grand plaisir de constater l’engouement de tous les participants et le plaisir exprimé par les divers musiciens d’avoir eu l’opportunité de jouer dans la Vallée du Trient.

Un nouveau partenariat avec la Médiathèque de Martigny a conduit à la sonorisation d’un film muet de 1930 (https://youtu.be/pDgkVvrnD3g). Le film retrace la vie des anciens le long de la ligne de train Martigny-Chatelard. Cette collaboration avec la Médiathèque, soutenue par la Fondation Léonard Gianadda Mécenat, est appelée à se poursuivre dans les années futures avec les archives de la Médiathèque du Valais, l’objectif étant de faire revivre les habitudes et modes de vie des anciens valaisans.