Lundi 5 Août à 20h

Concerts 2019

Eglise de Vernayaz (Suisse)- Lundi 5 Aout à 20h
Trio orgue, târ iranien et flûte
Hedi Azarpur (târ iranien) –  Christian Delafontaine (flûte) – Michel Jordan (orgue)

Trois musiciens au répertoire éclectique alliant les couleurs de l’orgue aux sonorités du târ iranien et de la flûte, dans l’église de Vernayaz à l’acoustique exceptionnelle. Musique classique du monde ! A ne pas manquer !

Hedi Azarpur

 

 

 

Né au Kurdistan iranien en janvier 1983, Hedi s’est très jeune posé des questions profondes sur le sens des croyances, la nature du divin et l’essence de la vérité. Dans un état où la religion étatique est la seule autorisée et où les citoyens kurdes ont des droits diminués, Hedi et ses aspirations philosophiques se sont rapidement trouvées à l’étroit. Il a d’abord essayer de les cantonner aux profondeurs de ses silences  face à la nature, à ses coups de pinceaux passionnés et aux lyrismes des cordes de son instrument, seulement son manque de liberté se faisait de plus en plus oppressant, ses questions sur la religions faisaient peur et ses toiles prirent peu à peu des tons douloureux.  Il décida alors de s’engager pour ses idéaux, et rejoignit, son instrument sous le bras, les opposants au régime, juste derrière la frontière. La chemin fut dangereux, la destination aussi.  Que ce soit à Koya ou à Erbil, la guerre était omniprésente et les attentats meurtriers, fréquents. Le parti politique kurde reconnut rapidement le talent de Hedi, et l’embaucha pour jouer des musiques traditionnelles sur la chaine du parti de manière hebdomadaire, et pour peindre les décors de télévisions. Mais Hedi ne reconnut pas l’idéologie démocratique à laquelle il aspirait. Audacieux, il l’exprima auprès de sa hiérarchie. Or il ne fait pas bon d’être congruent dans un pays en guerre. Hedi se vit dans l’obligation de reprendre la route. Interdit de retour dans son pays sous peine de mort, il s’assura que son instrument le suivait toujours et partit en direction de l’Occident.

Aujourd’hui, Hedi est artiste professionnel en Suisse, pays qui lui a reconnu la qualité de réfugié politique. En plus de ses répétitions, ses concerts, ses nuits à peindre et ses expositions, Hedi a créé L’Espace Hedi qui accompagne des élèves et des amateurs d’arts à développer leur propre talent. 

 

 

 

 

Christian Delafontaine  est un musicien dont les intérêts et les activités sont multiples. Flûtiste de formation, il a joué dans plusieurs orchestres en Suisse et à l’étranger, notamment au Sinfonietta de Lausanne, au ZKO à Zürich et au Festival Strings à Lucerne.Il pratique aussi la musique de chambre, en solo, duo ou quatuor… au gré de ses rencontres. Il aime les métissages et expérimente des ensembles peu communs comme accordéon et flûte ou flûte, orgue, tambourin et tar….Passionné par l’enseignement il partage son talent de pédagogue avec de nombreux élèves, débutants ou avancés, enfants ou adultes, en Suisse, aux Etats-Unis au Canada et en Russie. Depuis plus de vingt ans, il est aussi chef d’orchestre et dirige l’Orchestre d’Yverdon-les-Bains.

 

 

 

 

Pédagogue et musicien accompli, Michel Jordan a enseigné la musique à la Haute Ecole Pédagogique de Lausanne. Il s’occupe de la formation instrumentale des futurs enseignants du canton de Vaud. Il a travaillé l’orgue avec Augustin Gonvers à Orbe et Viktor Schlatter à Zürich. Il est virtuose de la classe d’orgue d’André Luy et devient titulaire des orgues de l’abbatiale de Romainmôtier dès leur construction en 1972. Il est aussi directeur artistique de l’Association des Amis de Romainmôtier (AAR) qui organise les Concerts dans l’Abbatiale. Il dirige la Chapelle vocale de Romainmôtier (anciennement EVONOVA) depuis sa fondation en 1966. Ses qualités de concertiste et de chef de choeur sont très largement reconnues et appréciées.